1 Pétition + 1 Mail: STOP aux cruautés sur les animaux errants à Taiwan !!!

Publié le par P





Malgré tout l'argent que Taiwan a dépensé en matière de gestion des animaux errants, une enquête de trois ans dans 140 fourrières du gouvernement par la "Environment and Animal Society of Taiwan" (EAST) montre que le bien-être des animaux errants ne s'est guère amélioré du tout et que le nombre d'animaux errants semble être en augmentation.

Abandonnés à mourir après avoir vécu en enfer

Chen Yu-Min, secrétaire général de la East, précise: "Les souffrances dont j'ai été témoin dans les fourrières sont au-delà de l'imagination. Toutes sortes de chiens sont entassés dans de petites cages, et les plus faibles ou malades ne peuvent pas trouver un espace pour se coucher ou même arriver à la nourriture moisie. Il n'ya pas d'abri contre les conditions climatiques extrêmes. Les animaux sont juste abandonnés à une mort «naturelle», soit par maladie ou privation de nourriture et d'eau. C'est un véritable enfer pour les animaux errants."

Les capteurs de chiens n'ont pas les compétences de manipulation des animaux et sont peu soucieux du bien-être des animaux. Les animaux sont souvent entassés dans des camions sans aération ou eau pendant des jours. Puis ils sont transportés dans les fourrières qui sont généralement dans des décharges publiques ou dans des régions éloignées, près de cimetières ou d'abattoirs.

Passez à l'action

EAST et ACTAsia exhortent le gouvernement taïwanais à prendre des mesures immédiates pour soulager la souffrance des chats et des chiens dans leurs fourrières. 

1) Signez la pétition

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

2) Envoyez un mail

S'il vous plaît ajoutez votre voix à notre appel en signant notre lettre au Président de Taiwan, M. Ma Ying-jeou. Vous pouvez également communiquer directement avec lui (et poliment, s'il vous plaît) par le biais de ce lien.

http://www.president.gov.tw/en/prog/mailform2/mailform_e.php?g_category_number=447

Voici la lettre type à copier/coller sur le lien:

_____________________________
_____________________________

President Ma Ying-jeou
Office of the President Republic of China (Taiwan) 
No. 122, Sec. 1, Chongqing S. Road 
Zhongzheng District
Taipei City 100
Taiwan (R.O.C.)

Dear Mr. President,

I am appalled by the gruesome images showing the suffering of stray dogs and cats in government run pounds throughout Taiwan. As shown in a recent study by the Environmental & Animal Society in Taiwan (EAST), the deplorable housing conditions, the lack of humane catching and the non-existence of medical care ignore all five basic freedoms that are recognised by the World Organisation for Animal Health.

Fifteen years ago, the cruel methods used in Taiwan to deal with stray animals shocked the world and led to national and international protests. The government gained respect by taking measures at that time to change this situation, including the implementation of an Animal Protection Law in 1998, criminal penalties for animal abusers, stricter regulation of pet industries, and the creation of more modernised shelters for stray animals in big cities like Taipei, Taichung and Kaohsiung. 

Unfortunately, the survey by EAST shows that despite the efforts of the government, the handling, housing and treatment of stray animals remain largely barbaric. In addition, the number of stray animals has been increasing over the years. This does not fit in with the civilised, efficient and wealthy society that Taiwan is known to be. 

I fully back up EAST in their plea for the authorities to immediately implement the following actions:

• To create standard operating guidelines for local municipalities on setting up and running a pound. These guidelines should prioritise animal needs and welfare.
• To set up an animal warden system in each municipality to allow humane management of stray animals. It should immediately stop using garbage collectors to catch strays. Stray animals are living creatures, not garbage!
• To tackle the root causes of stray animal issues by strict enforcement of pet industry regulations, including breeding farms, pet traders and pet shops. 

I would greatly appreciate it if you could make it a priority to address these concerns without delay and improve the situation for stray animals, who are also citizens of your country. 
Hoping for your response in this matter,

Yours respectfully,

Votre prénom et nom
_____________________________
_____________________________

Merci pour les chiens et les chats errants et sans foyer de Taiwan

Commenter cet article