Lettre type pour condamner le commerce de la fourrure !!!

Publié le par P

http://www.caft.org.uk/images/fur%20is%20dead.jpg

Je transmet de Stacey :

"Bonjour, merveilleuses personnes. S'il vous plaît envoyez une lettre/email condamnant l'industrie de la fourrure. Merci à Aaron qui a partagé ce site, qui fait la promotion que la fourrure est environnementale. N'hésitez pas à utiliser ma lettre (je sais - c'est long, comme d'habitude), modifiez-la ou écrivez la votre."

Voici le lien de ce site, "Fur Council of Canada" (FCC) : http://www.furcouncil.com/home.aspx

Merci d'envoyer cette lettre type à l'adresse mail ci-dessous :

AAN : info@furcouncil.com

Voici la lettre type à envoyer :

________________________________________________
________________________________________________

To Whom It May Concern:

I was shocked to discover your website promoting fur and associating such with environmental protection; I was equally appalled to read that, "Like leather, suede and shearling, fur is a natural product, a true gift of nature…" Words cannot describe the depravity inherent in the fur industry, but for you to tout it under the monikers of environmentalism and as "nature's gifts" is unethical and malicious. Your actions are savage, subjecting animals to particularly brutal practices including electrocution, skinning alive, clubbing, and trapping. These animals are exploited in perhaps the worst ways possible, and despite your claims to the contrary, there are no humane standards governing the treatment of animals brutalized for fur, and only the most immoral and indifferent could subject an animal to such contemptible conditions whether directly or indirectly as selfishly performed for commercial purposes. You may attempt justification using noble terms such as "environmentalism" and "conservation", but your tactic is transparent, your plan failing to conceal: there is no validity to a business that derives its profits from the exploitation and vicious treatment of animals. In fact, there is no legitimacy to your claims of beneficial ecological and environmental impact.

It is my hope that humans across the globe have not conditioned themselves to believe superiority over animals and thus justified in the abusive treatment of them. Humans are capable, indeed obligated, to acknowledge animals as sentient beings who, like humans, experience love, anguish, pain, and suffering. Your indifference as established by your usage of fabrications and lies reflects a complete lack of respect, not only for animals, but also for humans, and I implore upon you to examine your role in the suffering of animals and your unscrupulous business conduct.

Can you even begin to contemplate your involvement, acknowledge your brutality? Please, stop for a few minutes and view the true horror, agony, excruciating pain, and suffering you cause. This is the truth, these the accurate images of the fur industry:

http://www.youtube.com/watch?v=eaikWcmuPCE&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=66wZitveLj4&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=apXs4eHWKy0&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=sbOQU4RI-Ws&feature=related

This animal abuse is in direct contrast with a compassionate, empathetic industry truly interested in conservation and the well-being of consumers; in fact, your desire is profit, your motive greed, your actions immoral and horrific. Is this what your children will believe when they look upon the images documenting this brutality? Is this really the legacy you wish to leave? Until you cease this malignant treatment of animals, I will campaign against all companies, associations, and people involved in the fur industry. I will express my horror regarding your blatant approval of such violence against animals, and your attempts at consumer deception. I will share this information and the facts of fur farming with my colleagues, my friends, my family.

I hope this letter finds you willing to scrutinize your own involvement and desire to protect and not harm animals.

Sincerely,

PRENOM, NOM
VILLE, PAYS

________________________________________________
________________________________________________

Traduction de cette lettre :

"A ceux qui sont concernés,

J'ai été choqué(e) de découvrir votre site Web faisant la promotion de la fourrure et l'associant par exemple avec la protection de l'environnement, j'ai été tout aussi consterné(e) de lire que, "Comme le cuir, la soie et le "Shearling", la fourrure est un produit naturel, un vrai cadeau de la nature ..." Les mots ne peuvent décrire la dépravation inhérente à l'industrie de la fourrure, mais pour vous tout cela est dans le cadre de la protection de l'environnement et l'appeler  "dons de la nature" est contraire à l'éthique et malveillant. Vos actions sont sauvages, soumettant des animaux à des pratiques particulièrement brutales, comprenant l'électrocution, le pelage vivant, le matraquage et le piégeage. Ces animaux sont exploités peut-être de la pire des manières possible, et en dépit de vos affirmations du contraire, il n'existe pas de normes d'humanité qui régissent le traitement des animaux brutalisés pour la fourrure, et seuls les plus immoraux et indifférents pourraient soumettre un animal à de telles conditions méprisables directement ou indirectement comme égoïstement effectuées à des fins commerciales. Vous pouvez tenter de vous justifier en utilisant des termes nobles tels que «l'écologie» et «conservation», mais votre tactique est transparente, votre plan n'a pas réussi à cacher : il n'y a pas de validité à une entreprise qui tire ses bénéfices de l'exploitation et de vicieux traitements des animaux. En fait, il n'y a pas de légitimité à vos affirmations de bénéfices écologiques et d'impact environnemental.

J'espère que les êtres humains partout dans le monde n'ont pas conditionné eux-mêmes à se croire supérieur aux animaux, et donc justifié les mauvais traitements de ceux-ci. Les humains sont capables, en effet obligé, de reconnaître les animaux comme des êtres qui, comme les humains, ressentent l'amour, l'angoisse, la douleur et la souffrance. Votre indifférence comme établie par votre utilisation de fabrications et de mensonges reflète un manque total de respect, non seulement pour les animaux, mais aussi pour l'homme, et je vous implore d'examiner votre rôle dans la souffrance des animaux et votre conduite sans scrupules des affaires 

Pouvez-vous commencer à envisager votre engagement, reconnaître votre brutalité ? S'il vous plaît, arrêtez-vous pendant quelques minutes et regardez la véritable horreur, l'agonie, la douleur atroce et les souffrances que vous causez. Telle est la vérité, ce sont les imges précises de l'industrie de la fourrure :

http://www.youtube.com/watch?v=eaikWcmuPCE&feature=related 
http://www.youtube.com/watch?v=66wZitveLj4&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=apXs4eHWKy0&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=sbOQU4RI-Ws&feature=related  

Cet abus animal contraste avec la compassion, l'empathie d'une industrie véritablement intéressée dans la conservation et le bien-être des consommateurs, en fait, votre désir est le profit, votre mobile la cupidité, vos actions immorales et horribles. Que vont penser vos enfants quand ils regarderont les images documentant cette  brutalité ? Est-ce vraiment là l'héritage que vous voulez laisser ? Jusqu'à-ce-que vous cessiez ce mauvais traitement des animaux, je lutterai contre toutes les entreprises, les associations et les personnes impliquées dans l'industrie de la fourrure. J'exprimerai mon horreur au sujet de votre flagrante approbation d'une telle violence contre les animaux, et vos tentatives de tromper le consommateur. Je partagerai cette information et les faits de l'élevage des animaux à fourrure avec mes collègues, mes amis, ma famille.

J'espère que cette lettre vous trouvera disposé à examiner votre propre implication et la volonté de protéger et de ne pas nuire aux animaux.

Cordialement, ..."


________________________________________________
________________________________________________

Merci pour les animaux massacrés pour leur fourrure


       

Commenter cet article