ALERTE URGENTE : 2 journalistes documentant la chasse aux phoques namibienne ont été attaqués et arrêtés !!!

Publié le par P



ALERTE URGENTE !

SOURCE : http://www.bontvoordieren.nl/
Seal Alert-SA

Les détails sont sommaires. En Namibie, à proximité ou autour de la colonie de phoques de Cape Cross aujourd'hui à 7 heures, des matraqueurs namibiens de bébés phoques ont été filmés tuant les bébés phoques. Ils n'ont jamais eu de permis pour le prélèvement. Les matraqueurs de phoques namibiens ont ensuite agressé une équipe de tournage. Un réalisateur sud-africain bien connu, Bart Smithers et Jim Wickens de Eco-Storm, un citoyen britannique. Ils ont été battus par les chasseurs de phoques, puis arrêté et mis en garde à vue dans un véhicule. Il a en outre été signalé que lorsque ils se trouvaient dans le véhicule, un chasseur de phoque a frappé le réalisateur. Tous deux sont actuellement détenus à la police de Henties Bay.

The British High Commission, en Namibie, a été contacté. La libération de ces hommes a été demandée.

Un journaliste d'investigation britannique et un réalisateur ont aujourd'hui été violemment agressé par des chasseurs de phoques et arrêté par la police, alors qu'ils documentaient l'abattage controversé de phoques en Namibie. 

L'équipe, en collaboration avec une ONG néerlandaise, Bontvoordieren, filmait le massacre des phoques depuis une vingtaine de minutes lorsqu'un groupe de chasseurs s'est approché et les a agressés - à coups de poing et de clubs alors qu'ils étaient au sol.

Leurs caméras et les bandes vidéo ont également été saisies lors de l'incident, qui s'est passé vers 7 heures ce matin. 

La police est arrivée par la suite et a arrêté les deux hommes sur la suspicion d'intrusion et de l'obstruction.

Selon Jim Wickens, un chasseur de phoque les a de nouveau attaqués alors qu'ils étaient détenus dans un véhicule de police.

Ils sont tous les deux actuellement détenus au poste de police local.

Andrew Wasley, co-directeur de Ecostorm, a déclaré: "Nous travaillons à présent avec la Haute Commission britannique de Namibie à établir la valeur totale de l'image et obtenir la libération de notre équipe. Il est clair que ce fut une attaque violente et injustifiée de deux journalistes faisant leur métier - la collecte des informations et des images de la très secrète chasse aux phoques namibienne". 

Il a poursuivi: "En plus d'appeler à la libération immédiate de Jim Wickens et Bart Smithers nous voulons que les autorités namibiennes enquêtent sur les agressions et les vols de matériel"

Bontvoordieren - et un nombre croissant de militants internationaux - appellent à la libération immédiate des deux hommes de garde à vue.

Ecrivez immédiatement aux autorités pour demander la libération de ces deux hommes et qu'une enquête soit menée !!

Merci d'envoyer aux adresses mails ci-dessous :

AAN : secretary@namibia.org.za, police@namibia.org.za, nangula@opm.gov.na, aiyambo@mfmr.gov.na

Voici la lettre type à envoyer (merci Stacey) :

______________________________________________
______________________________________________

Gentlemen,

It has come to my attention that you are currently holding in your custody two journalists: Jim Wickens, of Brighton's Ecostorm Agency, and Bart Smithers, a freelance cameraman. I am appalled to learn that these two men, chronicling the illegal seal hunting along the Namibian coast, were viciously attacked by seal hunters and are currently being held by Namibian authorities. Please allow me to briefly establish what transpired: Mr. Wickens and Mr. Smithers were documenting an illegal seal massacre; it is an undeniable fact that the hunters were engaged in illegal seal clubbing in the absence of valid permits. When discovered by the hunters, the two innocent journalists were unprovocatively assaulted; upon arrival of law enforcement, the assailants allegedly repeated their attack on the journalists, who are being held for trespassing and obstruction of justice. Furthermore, the journalist's equipment, including cameras and video footage, was confiscated.

Although not as prominent a news story as that in Canada, seal clubbing in Namibia is swiftly gaining international attention, especially regarding the recent EU ban of Canadian seal products. Indeed, the global community is quickly discovering that Namibia is attempting to covertly conduct its annual seal hunt and will not tolerate this savagery either. Furthermore, considering the brutal attack on innocent journalists while documenting this illegal hunt, I can promise a heightened international coverage of Namibia's violence towards sentient beings, both animal and human.

As such, I respectfully request that these two exceptionally courageous men, providing a societal duty by recording an illegal seal slaughter, be released immediately and their equipment be relinquished back into their control. I will also request that resources be immediately provided to investigate both the illegal seal hunt and the alleged attacks on the journalists. This would also serve as an ideal opportunity to garner global appreciation by reevaluating your position regarding the seal massacre and quickly denouncing the killing of additional animals.

Thank you for your immediate attention and consideration of this urgent request.

Sincerely,

PRENOM, NOM
VILLE, PAYS


______________________________________________
______________________________________________


Merci pour ces deux journalistes courageux d'agir immédiatement en envoyant cette lettre !!

Commenter cet article