TRES IMPORTANT : Lettre pour obtenir l'expulsion de 2 étudiantes vétérinaires de leurs écoles + NOTE IMPORTANTE

Publié le par P



Je partage l'article de Stacey traduit en français, merci de partager et de diffuser à vos contacts, ces deux étudiantes sadiques et cruelles ne peuvent et ne doivent pas s'en sortir comme ça :

http://www.facebook.com/reSPECKt?amp%3Bpc=1&pc=1#/note.php?note_id=132412825475&ref=mf

Beaucoup d'entre nous ont sans doute entendu parler du site web Spaceghetto qui a montré deux étudiantes vétérinaires ukrainiennes pelant et disséquant'un chien, des images graphiques illustrant chaque étape ont été postées, alors que les deux élèves posent joyeusement avec le chien. Un examen plus approfondi des lieux a révélé d'autres inquiétants actes de cruauté envers les animaux. Il est important de rappeler que, même si ces animaux sont déjà morts (et personne n'est positif dans ce cas si les animaux étaient vivants avant d'être disséqués), le comportement de ces deux femmes est extrêmement inquiétant et indique un risque potentiel de nuire à d'autres animaux et / ou des humains. Pour les dernières informations disponibles, s'il vous plaît lisez le reportage et de visionner les vidéo :

http://www.russiatoday.com/Top_News/2009-07-20/Bloodlust_or_eagerness_to_learn.html?fullstory

Le site a été désactivé, je vous remercie beaucoup pour vos lettres. Alors que les efforts en collaboration pour démanteler le site Web ont été couronnés de succès, d'autres mesures sont nécessaires pour appuyer l'expulsion de ces deux étudiantes. Je vais envoyer une alerte avec des mesures sur l'établissement des rapports de cruauté sur internet une fois de plus, mais en attendant, s'il vous plaît envoyez des lettres. S'il vous plaît copiez cet aricle sur vos groupes associés et définissez votre "Note de confidentialité" pour tous, aussi, de cette manière des amis non mutuels peuvent agir. S'il vous plaît n'hésitez pas à utiliser ma lettre, la modifier ou écrire la propre. Il y a trois adresses e-mail et un courrier électronique via le Web, les sites Web des écoles ne sont qu'à des fins exclusivement informatives. MERCI !

SITES WEB DES ECOLES
http://eng.nauu.kiev.ua/?id=72
http://www.iir.kiev.ua/en/

ADRESSES MAILS OU ENVOYER VOTRE LETTRE (la seule façon que j'ai pu envoyer est de le faire individuellement, mais comme il n'y en a que trois, cela ne devrait pas être trop préjudiciable, mais essayez d'envoyer votre lettre aux trois adresses groupées pour commencer, s'il vous plaît) :

COPIER/COLLER AUSSI VOTRE LETTRE SUR CE FORMULAIRE DE CONTACTS EN LIGNE :
http://www.iir.kiev.ua/en/contacts/

AAN : office@bati.ber.te.ua; rectorat@nauu.kiev.ua; vetmed_nni_director@twin.nauu.kiev.ua

VOICI LA LETTRE A ENVOYER :

___________________________

To Whom It May Concern:

I have learned of an extremely disturbing case involving your students graphically and gleefully dissecting a dog in a non-institutional setting, and I respectfully request their immediate expulsion. The women, an 18-year-old named Anna D., a student of the Faculty of Veterinary Medicine of the National Institute of Biological Resources, and her friend, 19-year-old Alisa K. from Kiev’s Institute of International Relations (RT, 20 July 2009), allegedly discovered a dog who had been hit by a car. After waiting hours until the dog had died while ignoring the certain pain and suffering experienced by the dog, they proceeded to perform a dissection on the floor of Alisa's kitchen. They recorded the dissection and their associated pleasure doing so; indeed, the enjoyment they exhibited while skinning and butchering the dog is especially heinous considering their pursuit of veterinarian degrees.

I have to ask how these women were able to wait hours until the dog died while remaining apathetic towards the dog's suffering; certainly any attempt to provide medical assistance would be natural, especially to one involved in veterinarian medicine. However, to ignore this dog's prolonged agony would require a mindset that is either indifferent or disturbed; indeed, for them to ignore the dog's trauma demonstrates a lack of morality regarding other living beings as well as a gross disrespect for the veterinarian field of medicine. In fact, even faculty have been quoted as describing their behaviour as "unethical" (RT, 20 July 2009), and it most certainly violates any internationally recognized standard of veterinarian care and accreditation. You must not allow these students to continue their education working with such a vulnerable population; in fact, allowing these women to be associated with your universities would most certainly stigmatize you and bring disgrace to your schools' reputations.

I am hoping that you will take an unyielding position against such a blatant disregard of animals and expel these students immediately. To allow their pursual of veterinarian degrees will only serve to discredit your fine schools by projecting an indifferent attitude towards such shocking behaviour. Indeed, your schools should demonstrate in both word and action that yours do not excuse maliciousness or indifference towards animals, and that your students are not those who deviate from a compassionate and caring stance.

Thank you for your attention and consideration to such an urgent matter.

PRENOM, NOM
VILLE, PAYS

_____________________________

Traduction de cette lettre :

"A ceux qui sont concernés,

J'ai appris une affaire extrêmement préoccupante au sujet de vos élèves qui allègrement et graphiquement ont disséqué un chien dans un cadre non institutionnel, et je demande respectueusement leur expulsion immédiate. Les femmes, une âgée de 18 ans nommée Anna D., une étudiante de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Institut national des ressources biologiques, et son amie, âgée de 19 ans Alisa K. de l'Institut des relations internationales de Kiev (RT 20 Juillet 2009), auraient découvert un chien qui avait été frappé par une voiture. Après des heures d'attente jusqu'à ce que le chien soit mort en faisant abstraction de la douleur et des souffrances vécues par le chien, elles se sont rendues pour effectuer une dissection sur le plancher de la cuisine d'Alisa. Elles ont enregistré la dissection et leur faire plaisir à la faire, en effet, la jouissance qu'elles présentaient alors que le chien était pelé et charcuté est particulièrement odieuse au vue de leur poursuite des degrés vétérinaires.

Je me demande comment ces femmes ont été en mesure d'attendre des heures jusqu'à ce que le chien soit mort, tout en restant indifférentes à la souffrance du chien; certainement toute tentative de fournir une assistance médicale serait naturelle, en particulier à celle de la médecine vétérinaire. Toutefois, à ignorer cette longue agonie du chien, il faudrait un état d'esprit qui est soit indifférent ou perturbé, en effet, pour elles d'ignorer les traumatismes du chien démontre un manque de moralité au sujet d'autres êtres vivants ainsi qu'un manque de respect pour le brut domaine de la médecine vétérinaire. En fait, même les professeurs ont été cités comme décrivant leur comportement en tant que "contraire à l'éthique" (RT, 20 Juillet 2009), et certainement le plus enfreignant la norme internationalement reconnue des soins vétérinaires et de l'accréditation. Vous ne devez pas permettre à ces élèves de poursuivre leurs études avec une si vulnérable population, en fait, permettre à ces femmes d'être associées à vos universités serait certainement plus vous stigmatiser et faire honte à la réputation de votre école.

J'espère que vous allez prendre une position inflexible contre un tel mépris flagrant de ces animaux et expulser immédiatement ces élèves. Permettre leur poursuite du diplôme vétérinaire ne servirait qu'à discréditer vos écoles par projection d'une indifférence vis-à-vis de tels comportements choquants. En effet, les écoles doivent démontrer à la fois dans la parole et l'action que vous n'avez pas d'excuse malveillante ou d'indifférence envers les animaux, et que vos élèves ne sont pas ceux qui s'écartent de la compassion et des soins.

Je vous remercie de votre attention et de votre considération pour une telle urgence.

________________________________
_________________________________

NOTE IMPORTANTE

COMMENT ET A QUI DENONCER UN SITE WEB CONTENANT CONTENANT DES PHOTOS OU VIDEOS DE CRUAUTE ENVERS NOS FRERES NON-HUMAINS

OU RAPPORTER DES ABUS / CRUAUTES / CRIMES ENVERS DES ANIMAUX SUR INTERNET :

Si vous voyez des sites Web montrant des abus sur des animaux, ils doivent être signalés immédiatement. S'il vous plaît ne contactez pas les propriétaires de sites Web; contactez les autorités avec les liens appropriés et pertinents. J'ai écrit une brève lettre type à utiliser autant que nécessaire pour les autorités et les fournisseurs de site (il est important de se rappeler que les sociétés qui hébergent les sites auront toujours accès à l'information sur leurs serveurs). S'il vous plaît examinez et conservez les informations suivantes :

Vous pouvez les dénoncer sur les liens ci-dessous :

Crimes basés aux USA (Mais le plaignant peut être de n'importe ou dans le monde) :

http://www.ic3.gov/
http://www.usdoj.gov/criminal/cybercrime/reporting.htm

Crimes internationaux (Vous pouvez aussi y dénoncer des crimes commis aux USA) :

https://tips.fbi.gov/
http://www.interpol.int/public/mail/mail3.asp?id=info

OBTENIR QU'UN SITE SOIT DESACTIVE :

Parce que souvent, le contenu violent de l'utilisateur viole l'accord que le créateur du site a signé avec le fournisseur de services Internet (ISP), informer le fournisseur de services Internet sur le contenu abusif peut avoir comme résultat que le site web soit retiré d'Internet.

Pour faire un rapport à l'ISP, vous devez déterminer qui héberge le site.

1. Pour ce faire, allez cliquez sur ce lien http://www.domaintools.com/ entrez l'URL du site dans le "Whois Lookup" boite de recherche et cliquez sur le bouton de recherche.

2. Faites défiler la page de résultats jusqu'à ce que vous trouviez le Protocole Internet (IP / Adresse IP du site) attribué au site.

3. Ensuite, cliquez sur http://www.arin.net/ (American Registry for Internet Numbers) et entrez cette adresse IP dans la "Recherche WHOIS", puis cliquez sur le bouton de recherche.

4. La page de résultats de recherche fournira des renseignements sur le fournisseur de services Internet qui héberge le site. La page peut également afficher des informations sur la façon de signaler les abus.

5. Si elle ne le fait pas, cliquez sur http://www.search.org/programs/hightech/isp/ et trouvez les coordonnées complètes de l'ISP sur la liste. Toutes ces informations devraient aussi être incluses dans votre formulaire de plainte du FBI, dans la mesure du possible.

Si vous pensez qu'un animal est en danger IMMEDIAT et vous savez ou il se trouve, SVP contactez les services de police ou de gendarmerie le plus proche.

Vous pouvez également visiter le site de PETA et suivre les étapes à la condition de se plaindre d'un site web (le résultat sera le même que ci-dessus, mais par le biais de différentes routes) :
http://www.peta.org/actioncenter/onlinecruelty.asp

-- VOICI UNE LETTRE TYPE POUR DENONCER DES CRUAUTES SUR INTERNET (N'hésitez pas à vous en servir chaque fois que vous le jugerez utile) :

"To Whom It May Concern:

I have been notified of a particular website that depicts violent acts of animal cruelty. These images are extremely disturbing and clearly establish blatant and vicious crimes against animals; once you review the provided material, you will understand this is demonstrative of unlawful acts of animal cruelty as established by the AWA and relevant local and international statutes. I respectfully request that your resources be applied to investigating and prosecuting these perpetrators and disbanding the website.

Thank you for your time and attention."

-- VOICI UNE LETTRE TYPE POUR DENONCER UN SITE WEB (N'hésitez pas à vous en servir chaque fois que vous le jugerez utile) :

"RE: (Mettez l'adresse internet du site dans cet espace)

I have been notified of the above website that depicts violent acts of animal cruelty. These images are extremely disturbing and clearly establish blatant and vicious crimes against animals; once you view the provided material, you will understand this is demonstrative of unlawful acts of animal cruelty as established by the AWA and relevant local and international statutes. I respectfully request that your resources be applied to remove this material and/or disbanding the website.

Thank you for your time and attention."

_________________________________
_________________________________

Trop d'horreurs et d'abus impunis circulent sur internet, notre devoir est de les dénoncer aux autorités qui prendront les mesures nécessaires et agiront en conséquence.

N'oubliez jamais que les animaux n'ont pas de voix pour se défendre, SOYONS LA LEUR !!

Commenter cet article