Justice pour le calvaire de 42 chiens rongés par la gale !!!

Publié le par P




Auteur : SPA de Perpignan
Chemin de la Llabanère 
66000 Perpignan
04 68 57 20 43 
Refuge, dispensaire, service enquête 

A l'attention de : Monsieur le Président du Tribunal de Grande Instance de Perpignan 

Le 25 novembre dernier, suite à un appel téléphonique concernant un chien enfermé dans une voiture depuis plusieurs jours, un de nos enquêteurs s'est rendu à l’adresse indiquée. Il a effectivement trouvé ce pauvre chien enfermé dans le véhicule. Mais il a également eu la mauvaise surprise de constater que sur ce même terrain, se trouvait une trentaine de chiens très maigres, rongés par la gale jusqu’au sang. Après l'intervention des forces de l'ordre nous avons pu pénétrer sur ce terrain et constater l'étendue des dégâts. Ces pauvres chiens vivaient sur ce terrain avec pour tout abris des abris de fortunes, vieux véhicules, matelas posés à même le sol et rongés par la vermine. Quelle ne fut pas la stupeur du service enquêtes quand ils se sont rendus compte qu'à l'intérieur de la maison vivaient aussi une quinzaine de chiens et de chats. Ces pauvres chiens qui ne devaient jamais sortir à l'extérieur avaient des ongles démesurément longs et des difficultés bien évidemment pour marcher. Eux aussi étaient très maigres et sans poils. La vétérinaire du dispensaire de Perpignan présente sur les lieux nous a confirmés qu'ils étaient atteins de la gale. 

Après avoir été mise en garde à vue, la propriétaire de l’élevage (une gynécologue de Perpignan), a accepté de signer un acte d’abandon. Les 42 chiens et 17 chats ont été amené au refuge de Perpignan au Polygone Nord pour que les premiers soins leurs soient donnés. Des opérations de transferts ont été organisées. Les refuges SPA ont montré leur solidarité très rapidement : En 3 jours, le refuge de Milhau a accueilli 6 chiens, le refuge de Golfech en a accueilli 4, le refuge de Torreilles en a accueilli 2, le refuge de Port la Nouvelle en a accueilli 4, le refuge d'Aix en Provence en a accueilli 4. Les refuges de Flayosc, Cabourg et Metz se sont également proposés. 

Dans les cas d’actes de cruauté sur animaux, la loi prévoit une peine de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000€ d’amende (Art 521-1 CP). La propriétaire des 42 chiens galeux ne pouvait ignorer leur souffrance. Les laisser sans soins dans leur état est un acte de cruauté. Nous demandons l’application de la loi. La cruauté sur animal n’est pas un acte anodin. La sanction ne doit pas être anodine.


Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour ces malheureux chiens

Commenter cet article

Unanima 12/12/2009 08:07


Bonjour, j'ai publié les appels à dons et pétition sur mon blog.
J'espère que l'Ordre des Médecins et l'Ordre des Vétérinaires seront prévenus même si cet abus ne concerne directement ni l'un ni l'autre. Ce ne sont pas les diplômes qui préviennent la folie !


dhersin evelyne 10/12/2009 13:00


je suis houtrée et encore plus de la part d;un medecin moi qui ai deux labradors chez moi soigner comme des princes et de voir ces terribles images non on ne peux pas accepter ca il faut qu;il soit
punis par la loi ma fille se joint a moi pour ce commentaire