ACTION GLOBALE: STOP aux massacres des kangourous !!!

Publié le par P





Introduction 

Tard dans la nuit, pendant que tout le pâturage est en paix, des milliers de kangourous sont confrontés à la menace d'être chassés pour leur viande et leurs peaux. 

Ces créatures dociles herbivores qui font partie intégrante de l'écosystème australien et ont parcouru les vastes paysages de l'Australie pendant des milliers d'années sont brutalement tués pour rien d'autre que le profit. Le meurtre des kangourous a été décrit comme le plus grand massacre d'animaux sauvages terrestres dans le monde. 

Trahison d'une icône nationale 

Le kangourou est une partie de l'histoire australienne, bien avant la colonisation européenne, mais aussi sur les armoiries australiennes, sur la cent cinquante et une pièce de un dollar et il est la mascotte de la plus grande compagnie aérienne australienne Qantas - Malgré cela, le gouvernement australien laisse plusieurs millions de kangourous être abattus chaque année. Les corps massacrés de ces animaux emblématiques sont exportés partout dans le monde - principalement en Europe et aux Etats-Unis. 

Le cuir de kangourou et la fourrure - 

D'après le plaignant, l'Australie exporte environ 3 millions de peaux de kangourous chaque année - surtout en Europe et aux USA. Les peaux des kangourous sont utilisées pour fabriquer des sacs à main, des portefeuilles, des gants de sport et des mitaines, des sacs de golf, des chaussures (y compris des chaussures de football athlétiques et des chaussures de vélo) et divers autres produits.

En outre, les nombreuses boutiques de souvenirs vendent des produits de kangourou dont les "pattes de kangourou", des ouvre-bouteilles, des porte-monnaie à partir de scrotums de kangourou, de la bière et d'autres produits ridicules. La fourrure de kangourou est également fréquemment utilisée dans la fabrication de souvenirs.

La viande de kangourou - 

Selon le ministère australien du Commerce et des Affaires étrangères, l'industrie de l'exportation de viande de kangourou (pour la consommation humaine) approvisionne plus de 55 pays. Additionnellement, une grande partie de la précieuse faune australienne finit par être utilisée comme aliment pour animaux.

Le plus grand massacre de la faune

Les kangourous y compris les mères avec des Joeys (bébés kangourous) dans leur poche sont ciblés dans la nuit par les tireurs. Surpris par le bruit des véhicules et aveuglés par les projecteurs brillants que les tireurs utilisent, les kangourous sont sans défense à l'invasion et aux massacres qui sont sur le point d'avoir lieu. Bien que les tireurs soient censés blesser mortellement le kangourou (par une balle dans la tête) pour éviter des souffrances, des kangourous reçoivent de nombreuses balles dans la mâchoire, le cou ou la poitrine, ce qui provoque d'immenses souffrances et souvent prolongées. 

Le sort des kangourous orphelins est tout aussi ignoble. Une fois que la mère a été tuée, ils sont impuissants. Le code de pratique pour la chasse sans cruauté statue que les "Joeys" devraient être tués par une balle dans la tête ou au cœur, mais de nombreux Joeys s'échappent et font face à la mort par la famine, le froid, la déshydratation ou la prédation. Les Joeys trop petits sont arrachés de la poche de leurs mères mortes et reçoivent deux coups sur la tête avec un tuyau métallique ou sont décapités et jetés - une pratique qui est considérée acceptable par le gouvernement australien. 

La plus célèbre icône du monde - Pourtant, aucune protection juridique

Les massacres des kangourous ne sont pas contrôlés ou surveillés par la RSPCA ou les experts en protection des animaux. La seule "protection" qui est accordée pour ces animaux doux et unique est un ensemble de lignes directrices faibles connu comme le «Code de pratique pour un abattage humain des kangourous" qui n'est pas lié à la Loi prévention de la cruauté envers les animaux.

Les images vidéo ont révélé des violations graves du Code de pratique pour un abattage humain des kangourous y compris des violences horribles sur des kangourous où les tireurs ont été vus claquant des Joeys pleinement conscients dans leurs camions, les écrasant et simplement les laissant sur le terrain à mourir. 

Malheureusement, le kangourou ne signifie rien pour le gouvernement australien ou pour les grandes sociétés qui exploitent ces animaux sans défense pour leur peau et la viande.

AGISSEZ MAINTENANT !!!

Click on the yellow "PLEDGE" and "PETITION" for signing

PLEDGE

PETITION1

PETITION2

PETITION3

PETITION4

PETITION5

PETITION6

PETITION7

PETITION8

PETITION9

PETITION10

PETITION11

PETITION12

PETITION13

Merci pour les kangourous

Commenter cet article