Aidez à sauver les morses de la mort massive !!!

Publié le par P

 

La fonte rapide de la mer glacée due aux changements climatiques oblige les morses du Pacifique, un résident bien connu des mers de l'Arctique entre l'Alaska et la Sibérie, vers des terres pour lesquelles il n'est pas adapté. En 2007, la disparition de la mer glacée d'été a poussé les femelles et les petits sur les côtes de la Russie et de l'Alaska dans des troupeaux anormalement dense. Les biologistes russes ont indiqué que 3.000 à 4.000 morses, surtout des jeunes animaux, sont morts en 2007 après avoir été écrasés à mort par piétinement. En Septembre de cette année, les chercheurs du gouvernement ont fait état d'un grand troupeau de 3.500 morses sur la côte près de Icy Cape, en Alaska, comme la mer glacée a disparu sur leur aire d'alimentation suite au réchauffement climatique. Quelques jours plus tard, plus de 100 de ces morses, tous des nouveaux-nés ou des jeunes, ont été trouvés piétinés à mort.

Et comme la fonte de la mer glacée, habitat du morse ne suffisait pas, il est également vendu aux enchères à des sociétés pétrolières - de sorte qu'ils puissent extraire encore plus de combustibles fossiles accélérant le réchauffement de la planète et la fonte de l'Arctique. En 2008, l'administration Bush a loué 2,7 millions d'acres de terre d'alimentation du morse dans la mer des Tchouktches au large de l'Alaska aux compagnies pétrolières. Or, non seulement l'administration Obama défend ces contrats de location de l'ère Bush, mais Ken Salazar, secrétaire de l'Intérieur a délivré des permis aux compagnies pétrolières permettant le harcèlement des morses au cours de l'exploration pétrolière et envisage de nouvelles propositions pour forer dans l'habitat du morse en mer des Tchouktches l'été prochain.

En Février 2008, le Center for Biological Diversity a demandé au Service US des Pêches et de la Faune de protéger les morses sous la Loi sur la Protection des Espèces Menacées. Après un procès difficile du Center contre l'inaction de l'agence, l'agence a annoncé en Septembre qu'elle procéderait à un examen complet afin de déterminer si l'animal mérite les protections de la Loi - une décision due en Septembre prochain. 

Elle sollicite maintenant les observations du public sur l'opportunité de protéger le morse. Elle a besoin d'entendre votre voix.

S'il vous plaît faites savoir au Service US des Pêches et de la Faune que les morses du Pacifique ne peuvent pas survivre à la perte rapide de leur habitat de mer glacée, au réchauffement global et à l'assaut du développement industriel du pétrole et du gaz sans les protections de la Loi sur la Protection des Espèces Menacées.

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour les morses

           

Commenter cet article