Des cordes, des crochets et des aiguillons électriques sont utilisés par Ringling pour former les éléphants !!!

Publié le par P



PETA a acquis les photos choquantes ( http://www.ringlingbeatsanimals.com/bound-babies.asp ) d'un ancien formateur de Ringling montrant que les bébés éléphants effrayés au centre d'élevage de Ringling subissaient des méthodes de formation barbares utilisées pour les faire performer dans le cirque.

Ils sont cruellement liés avec des cordes et battus par des hommes adultes pour apprendre les "trucs" du cirque. Les bébés éléphants crient, pleurent, et luttent comme ils sont tendus, claqués à terre, frappés avec des bullhooks et choqués avec des matraques électriques.

Contrairement à toutes les assurances données par Ringling sur le "positif" renforcement de la formation, les photos racontent une histoire toute autre. Depuis des années, des bébés éléphants au centre d'élevage de Ringling ont été soumis à des séances de formation violentes qui durent de trois à quatre heures par jour jusqu'à ce qu'ils apprennent par crainte de la punition à effectuer toutes sortes de "trucs" confus.

A Ringling, les bébés éléphants encore sous les soins de leur mère âgés de 18 à 24 mois sont capturés comme au rodéo, encordés sur les quatre pattes, ont le cou attaché, et sont arrachés à leurs mères. A partir de ce moment dans leur vie, chaque mouvement, chaque instinct, et toutes les formes naturelles de comportement sont soumis à la suppression et la discipline au gré de l'entraîneur. Ringling retient les bébés éléphants avec des cordes ou des chaînes sur un plancher de béton dans une grange pour un maximum de 23 heures par jour pour briser leur esprit. Les bébés ne sont jamais autorisés à jouer en plein air ou de profiter de tout ce qui est naturel ou important pour eux.

Gary Jacobson, directeur général du Centre de conservation des éléphants de Ringling Bros, a faussement témoigné en Mars 2009 devant la Cour du District Fédéral du district de Columbia, "Nous utilisons les "hot shots" principalement pour l'auto-défense et la protection", mais M. Jacobson est vu sur les photographies fournies par un dénonciateur de Ringling utilisant un "hot shot" (un dispositif de choc électrique) sur un bébé éléphant sans défense à des fins de formation.

PETA demande aux parents de cesser de prendre leurs enfants au cirque et aux sponsors de Ringling de ne pas supporter l'abus d'éléphant, mais il y a plus que nous pouvons faire. Ecrivez aux responsables de l'USDA et incitez-les à révoquer la licence de Ringling et à engager des poursuites criminelles contre les formateurs de Ringling aujourd'hui !

Click on the yellow "PETITION" for signing


PETITION

Merci pour ces bébés éléphants 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article