Des poussins sont abusés en Afrique du Sud !!!

Publié le par P



Le journal sud-africain "Beeld", a dévoilé l'abus de nouveau-nés âgés d'un jour dans une ferme de poulets de renom, Boskop Layer Chicks (près de Potchefstroom en République d'Afrique du Sud "RSA"), au début de cette semaine. L'un des propriétaires de la ferme, M. Jan Serfontein, est un précédent MEC pour l'agriculture, la conservation et l'environnement dans la province du Nord-Ouest.

Selon le «Beeld», la ferme aurait été trouvée disposant d'environ 70 000 poussins d'un jour, sur une base hebdomadaire, de la manière la plus inhumaine et cruelle. Ces nouveau-nés sont «jetés» dans un barrage en ciment sec, où ils meurent de faim, de l'exposition et de soif, normalement sur une période d'environ cinq jours. Selon un ancien employé, cette pratique aurait commencé il y a 70 ans, la date à laquelle cette organisation familiale a débuté son commerce.

Selon l'avocat de Serfontein, M. George Gibbons, l'organisation est spécialisée dans l'élevage de poulets destinés à l'industrie des œufs, d'où la raison pour laquelle les poussins mâles doivent être jetés car ils sont "économiquement non viables". 

Dès réception des nouvelles, Woolworths et Pick'n Pay (deux célèbres détaillants de RSA), bien qu'ils ne commercent pas directement avec Serfontein, ont indiqué qu'ils cesseraient leurs relations d'affaires avec toute autre organisation qui est coupable de cruauté envers les animaux. 

Il a été confirmé que le NSPCA avait déposé une accusation de maltraitance animale auprés de la Police sud-africaine. 

S'il vous plaît signez cette pétition afin d'obtenir le plus de soutien possible dans le but de convaincre le procureur et le tribunal de la gravité de cette affaire et de veiller à ce que la peine maximale soit imposée aux auteurs.

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour les poussins en Afrique du Sud

Commenter cet article

Jean-Paul 17/01/2010 21:45


Juste deux détails :
- l'article de Beeld remonte au 12 août 2009
- "abused" se traduit ici par "maltraités", pas par "abusés"

Cordialement