Envoyez un mail au « labo de Ab »‏ !!!!

Publié le par P

http://www.geeek.org/public/news/grippe_porcine_france.jpg

 

Je transmet : Traduction Polly

SOURCE : http://www.stopdierproeven.org/emailalert/AB081009.htm

Ab Osterhaus est le virologue le plus connu des Pays-Bas. Ces dernières semaines on n’a vu que lui à la TV. Selon lui la grippe mexicaine deviendra la plus grande pandémie après la peste. En utilisant son credo « la peur est fonctionnelle » , il a fait stocker par le gouvernement naïf des quantités énormes de médicaments contre la grippe en ces temps de crise économique.

 

Osterhaus a quand même finalement montré son vrai visage. Il s’avère qu’il entretient des liens étroits avec des entreprises pharmaceutiques commerciales, et qu’en outre il possède des actions d’une entreprise qui sert cette industrie en développant et en testant des vaccins contre la grippe. Il est clair que son rôle de conseiller auprès du gouvernement est entaché d’intérêt personnel. A La Haye aussi on s’est réveillé entre-temps : si cela ne tenait qu’au Parlement, Osterhaus ne ferait plus la une. La question est de savoir si l’ego de Ab pourra se contenter de ne plus être en vedette.

La Coalition Anti-Vivisection dénonce la confusion d’intérêts des virologues comme Ab Osterhaus, et la manipulation par la peur. Et il est intolérable que d’innombrables animaux seront encore une fois victimes de tout ceci.

Des expériences cruelles se déroulent constamment dans le labo de Ab sur des singes, des furets, des chats, des souris et des rats. Ces animaux sont rendus malades artificiellement avec des virus nocifs, et traités avec des vaccins expérimentaux.

Merci d'envoyer la lettre type aux adresses mails ci-dessous :

AAN : a.osterhaus@erasmusmc.nl, r.fouchier@erasmusmc.nl, g.vanamerongen@erasmusmc.nl, g.rimmelzwaan@erasmusmc.nl, t.kuiken@erasmusmc.nl, b.vandenhoogen@erasmusmc.nl, e.schrauwen@erasmusmc.nl, s.herfst@erasmusmc.nl, r.deswart@erasmusmc.nl, m.degraaf@erasmusmc.nl, a.delang@erasmusmc.nl, l.leijten@erasmusmc.nl

Voici la lettre type à envoyer :

___________________________________
___________________________________

Aan Ab (en z'n collega's in het lab),

Met groot genoegen heb ik gevolgd hoe je vermomming als 'onafhankelijk adviseur' de voorbije weken zorgvuldig is ontmanteld in de vaderlandse media. Het ging je zo lang voor de wind; maanden van 'airplay' om jouw pleidooi te houden voor meer onderzoeksgeld naar H1N1. 'Voorpagina' hier, 'voorpagina' daar. Jouw paniekvirus verspreidde zich in no time.

Geen vuiltje aan de lucht, zo leek. Wie luistert er immers niet vol overgave naar die 'superstar' in zijn zijden giletje die ons kan behoeden voor de ergste doemscenario's ?

Jouw credo 'angst is functioneel' leek wederom vruchten af te werpen. Fondsen voor onderzoek naar influenza losweken bij de overheid? Geen probleem voor Ab. Scheepsladingen aan vaccins laten bestellen door diezelfde overheid? Geen brug te ver! Helaas voor jou Ab zijn er echter ook mensen die zichzelf wel hardop vragen stellen en jou eens goed doorgelicht hebben. Lange tijd heb je als spreekbuis van de Nederlandse virologie de schijn op kunnen houden voor wat betreft je zogenaamde 'goede intenties', maar nu zijn dan je ware motieven zichtbaar geworden.

Je dubbele agenda ligt op straat Ab. Het is het grote publiek eindelijk duidelijk dat jij vooral je eigenbelang nastreeft en op verschillende vlakken maar al te graag je graantje meepikt. Nu de feiten op tafel liggen bestaat er geen twijfel meer over jouw drijfveren om steeds weer 'in the picture' te staan. De aandacht voor jouw ego, de macht die daarmee samenhangt, het financiele gewin en de oneindige mogelijkheden om je eigen 'wetenschappelijke nieuwsgierigheid' te bevredigen; wat werd het je lange tijd in de schoot geworpen. Maar, dat is nu toch wel voorbij, Albert.

Jouw ontmaskering en die van je naaste collega's is dan ook nog niet compleet. Wat vooralsnog onderbelicht is gebleven in de aandacht rondom jouw persoon zijn de dierlijke slachtoffers in 'het Lab van Ab'. Dag in dag uit worden talloze weerloze dieren door team Osterhaus geinjecteerd met schadelijke virussen. Wrede experimenten waarbij gezonde dieren eerst kunstmatig ziek gemaakt worden en vervolgens worden blootgesteld aan experimentele vaccins. Apen, katten, fretten, ratjes en muisjes; allemaal zijn ze het lijdende voorwerp in de virologie afdeling van het Erasmus MC.

Deze dieren sterven bovendien voor niets. Dierproeven zijn onbetrouwbaar en misleidend. Exemplarisch in dat opzicht is dat je dat ten dele zelf al toegeeft Ab. 'Mice lie', zoals je het zelf verwoordde in een debat over de Mexicaanse griep toen dierproeven ter sprake kwamen. Je was er tegen, zei je; experimenten op muizen. Hoe opzienbarend dan om te zien dat jouw naam verbonden is aan vele publicaties waar virologisch onderzoek op muizen wordt beschreven. Het zal de goudkoorts wel geweest zijn en die ontembare wetenschappelijke nieuwsgierigheid die je er toe hebben aangezet om toch maar op die diertjes te blijven experimenteren, ondanks de wetenschap dat het geen enkele zin heeft.

Het wordt hoog tijd dat het 'Lab van Ab' de losgeweekte fondsen gaat aanwenden om betrouwbare dierproefvrije technieken te gebruiken en verder te ontwikkelen. Uiteindelijk liegen alle dierproeven, Ab. Ook fretten en apen zijn geen betrouwbaar model voor mensen.

Ik steun dan ook de campagne van de Anti Dierproeven Coalitie voor een degelijke wetenschap zonder dierproeven.

PRENOM, NOM
VILLE, PAYS


___________________________________
___________________________________

Traduction de cette lettre :

"À Ab (et ses collègues du labo),

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai suivi ces dernières semaines dans les medias nationaux l’effondrement systématique de votre image de « conseiller indépendant ». Pendant si longtemps vous avez eu le vent en poupe ; vous avez été pendant des mois au hit-parade pour tenir votre discours en vue d’augmenter les crédits de recherche sur le virus H1N1.

Toujours à la une, en première page par ci, en première page par-là, votre virus de panique s’était répandu en un rien de temps. Apparemment tout baignait dans l’huile. En effet, qui ne boirait pas les paroles de cette superstar en gilet de soie qui peut nous protéger contre le pire scénario catastrophe ? Votre credo « la peur est fonctionnelle » a de nouveau semblé porter ses fruits. Décrocher des fonds auprès du gouvernement pour la recherche sur la grippe ? Aucun problème pour Ab. Faire commander par ce même gouvernement des cargaisons entières de vaccins ? Ce n’est pas du luxe !

Dommage pour vous Ab, il y a aussi des gens qui se posent des questions à haute voix et qui vous ont montré sous votre vrai jour.

Pendant longtemps en tant que porte-parole de la virologie néerlandaise vous avez su faire illusion sur vos soi-disant « bonnes intentions » mais maintenant vos véritables mobiles sont devenus visibles. Votre double agenda est devenu public, Ab. Le grand public peut enfin voir clairement que vous poursuivez avant tout votre propre intérêt et que vous mangez volontiers à tous les râteliers. Maintenant que les faits sont ainsi étalés, il n’y a désormais plus aucun doute sur vos motivations pour être toujours à la une. L’intérêt pour votre ego, le pouvoir que tout ceci implique, le profit financier et les possibilités infinies de satisfaire votre propre « curiosité scientifique » : tout vous est tombé tout cuit pendant si longtemps ! Mais ce temps est révolu, Albert.

Votre imposture et celle de vos proches collègues n’est pas encore complètement dévoilée. Jusqu’à présent on n’a pas encore assez mis l’accent sur les animaux victimes du labo de Ab. Chaque jour l’équipe Osterhaus injecte des virus nocifs à d’innombrables animaux sans défense. Au cours de ces expériences cruelles des animaux en bonne santé sont d’abord rendus malades artificiellement, et ensuite « traités » avec des vaccins expérimentaux. Singes, chats, furets, rats et souris souffrent dans votre section de virologie du Centre Médical Erasmus. En outre ces animaux meurent pour rien. Les expériences sur les animaux ne sont pas fiables et induisent en erreur. A cet égard il est typique que vous le reconnaissiez en partie vous-même, Ab. « Mice lie » avez-vous dit vous-même au cours d’un débat sur la grippe mexicaine, quand il a été question des expériences sur les animaux. Vous prétendiez être contre les expériences sur les souris. C’est étrange alors qu’on trouve votre nom dans de nombreuses publications où l’on décrit des recherches de virologie sur des souris !

C’est sans doute l’appât du gain et cette insatiable curiosité scientifique qui vous ont incité à continuer quand même les expériences sur ces petits animaux, tout en sachant que cela n’avait aucun sens.

Il est grand temps que le « Labo de Ab » utilise les fonds récoltés pour utiliser des techniques fiables et sans animaux, et pour continuer à développer ces techniques. Finalement toutes les expériences sur les animaux mentent, Ab. Ni les furets ni les singes ne sont des modèles fiables pour les humains.

C’est pourquoi je soutiens la campagne de la Coalition Anti-Vivisection pour une science propre sans expériences sur les animaux."


___________________________________
___________________________________

Merci pour les animaux torturés et massacrés dans ce labo

Commenter cet article