Les coulisses du commerce des animaux "exotiques" de compagnie: Une investigation PETA US !!!

Publié le par P



 




VIDEO

Pendant sept mois, un enquêteur de PETA US a infiltré un entrepôt d'un grossiste international avec un stockage massif d'animaux, à Arlington, au Texas, appelé le US Global Exotics (USGE), qui est l'un des plus grands "grossistes" d'animaux vendus dans des animaleries. Habituellement USGE envoit des mammifères, des reptiles, des amphibiens, des arachnides et d'autres espèces du monde entier, y compris aux compagnies britanniques Coast to Coast Exotics, Peregrine Livefoods Ltd et PM Aquatic Imports. De là, ils se retrouvent sans doute dans les animaleries dans de nombreuses villes. 

USGE a confiné, à un moment donné, pas moins de 60.000 animaux (une estimation prudente), avec une équipe de seulement trois ou quatre personnes pour s'occuper d'eux. Des dizaines de milliers d'animaux, y compris des hamsters, des gerbilles, des hérissons, des chinchillas, des furets, des serpents, des lézards, des tortues, des grenouilles et d'autres animaux exotiques, tels que des wallabies, des paresseux, des fourmiliers et des kinkajous - ont terriblement souffert. Beaucoup mouraient lentement et douloureusement à la suite d'être enfermés en continu, du confinement cruel gravement surpeuplé et sale et d'un manque de soins. Ils ont été privés non seulement de tout ce qu'ils auraient naturellement la possibilité de faire à l'état sauvage, mais aussi de la satisfaction de leurs besoins les plus élémentaires: nourriture, eau, soins vétérinaires et une fin pacifique à leur misère. 

Des primates et d'autres mammifères ont été enfermés dans des bacs stériles, des cages sombres, des récipients de métal, pendant des semaines, voire des mois, conduisant à des comportements désespérés incessants, le rythme fou, "back flip" et d'autres comportements répétitifs et stéréotypés; se blessant en griffant frénétiquement aux ouvertures des cages dans une tentative d'évasion, se lacérant, alors qu'ils combattaient avec les autres pour un peu d'espace et de nourriture, d'anorexie et plus encore. Des centaines de blessés, des écureuils mourant, des lézards et des serpents ont été gelés vivants dans le congélateur du USGE, certains mettant beaucoup de temps pour mourir. 

USGE est exploité par les Néo-Zélandais Jasen et Vanessa Shaw. Ils agissent en couple en tant que président et vice-président du USGE. Au cours de l'enquête de PETA US, les Shaw ont ignoré ou simplement oublié des douzaines de demandes de l'enquêteur pour l'alimentation et les soins de base pour les animaux - certains gravement malades et mourant. Quand un foyer de maladie vésiculeuse du cochon a été à l'origine des souffrances et de la mort quotidienne de serpents, Vanessa Shaw a appellé le traitement recommandé par un vétérinaire pour les animaux "f***ing ridicules" en raison du temps et de la médecine que le traitement aurait nécessité, qui étaient minimes. Les Shaw ont systématiquement ordonné que les animaux vivants, y compris un écureuil dont le cou a été sévèrement lacéré et un chinchilla saignant d'un prolapsus du rectum, soient tués par congélation. 

US Global Exotics achète et vend des animaux sauvages capturés et élevés en captivité à travers l'Amérique et partout dans le monde. Les animaux sont importés de tous les coins du monde, y compris l'Égypte, le Salvador, le Vietnam, le Ghana, l'Indonésie, les Pays-Bas, Hong Kong, l'Allemagne, le Guyana, le Suriname et la Nouvelle-Zélande. Beaucoup d'animaux - comme les wallabies, les serpents, les lézards, les paresseux, les tayras, les labbas et plus - sont capturés dans la nature, arrachés à leur habitat sauvage pour être expédiés et vendus comme des "animaux de compagnie". 

Les animaux qui ont survécu au voyage exténuant, de leur patrie et leurs familles ou à partir d'autres éleveurs, tout le chemin vers le Texas ont été confrontés à des conditions déplorables quand ils sont finalement arrivés au USGE, étant parfois conservés pendant plusieurs jours ou semaines dans des taies d'oreillers, des boîtes d'expédition, ou même dans des bouteilles de boisson de 2 litres - sans eau ni nourriture. Ceux qui ont survécu à la faim, à la déshydratation, au stress, à la maladie et aux blessures qui sont des habitudes dans le commerce des animaux ont été vendus aux magasins, aux éleveurs et distributeurs au niveau international, y compris au Royaume-Uni, Pays-Bas, Belgique, Autriche, Taiwan, Guatemala, Allemagne, Japon, Suisse, France, Chine, Corée du Sud, Corée du Nord, Malaisie, Italie, Hongrie, Thaïlande, Suède, Espagne, Canada et États-Unis. 

Aider à enrayer ce commerce horrible 

Le commerce des animaux domestiques est synonyme de souffrance et de mort pour les animaux. L'étape la plus importante qu'aucun d'entre nous puissions prendre est de ne jamais acheter les animaux de compagnie auprès d'éleveurs ou des fournisseurs. Aucun animal n'est à l'abri de la course au profit, mais ceux qui sont négociés au niveau international pour fournir à la demande de produits "exotiques" sont particulièrement à risque. US Global Exotics fournit des animaux vivants à des négociants pour animaux de compagnie, ici au Royaume Uni. Rejoignez-nous s'il vous plaît immédiatement en demandant au gouvernement britannique d'interdire l'importation d'animaux vivants pour le commerce des animaux et de mettre fin à la vente de tous les animaux exotiques comme "animaux de compagnie".

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour les animaux "exotiques"

Commenter cet article