PROTESTEZ : Massacre de 55 chiots au refuge municipal d'Eyüp à Hasdal, İstanbul, Turquie

Publié le par P

 

Puppies Alive

Puppies Alive

Puppies still alive

Puppies still alive

 

Killed

Killed

Killed

Killed

Killed

Killed

All puppies were killed

All puppies were killed

All puppies killed

All puppies killed

 

Hasdal Victim

Hasdal Victim


Source : http://istanbulkillers.wordpress.com/

55 chiots, dont certains à peine âgés de quelques semaines, gros comme les mains de ceux des abrutis qui les ont tués, certains plus vieux, agitant leur queue en espérant un petit déjeuner, ont été poussés dans une pièce froide et humide pour être monstrueusement tués au refuge Municipal d'Eyüp à Hasdal, İstanbul.

55 petits chiots innocents…

Et pourquoi? A cause de la haine d'un homme… Hasan Gencdal, le chef du plus grand Département Vétérinaire d' Istanbul Gençdal, oeuvrant de concert avec Recep, le responsable du refuge et Ahmet Bölükbaşı, le Chef Veterinaire, dans un acte de suprême stupidité a fait exterminer 55 chiots en pleine santé. Leurs yeux brillants emplis de joie de vivre ne verront plus jamais la lumière du jour…

Pour justifier son acte haineux ils ont été jusqu'à inventer une histoire incroyable de rage, à propos d'un petit chiot qui aurait mordu , et répandu la maladiel. Un faux rapport a même été produit.

Le refuge de Hasdal et la plus grande municipalité d'Istanbul ne sont pas étrangers à ce genre de massacre. Il y a deux ans nous avons fait une enquête qui a coûté sa position à Arif Eker, l'ancien chef du Département Vétérinaire maintenant débouté.

Pendant deux ans les volontaires ont essayé d'aider les refuges à faire correctement leur travail de stérilisation et vaccination. Pendant toutes ces années ceux qui aiment les animaux ont dû être témoins de la cruauté et de la corruption d'un groupe d'employés municipaux qui déchargent quotidiennement leur colère et leurs frustrations sur des vies innocentes.

Mais cette fois ils ont été trop loin.

Le Jeudi 15 Octobre, les employés municipaux, les bouchers de Hasdal, ont ordonné aux volontaires défenseurs des animaux de séparer 20 chiots en dessous de 3 mois qui étaient en pleine santé, et les ont emmené à part pour les tuer.

Le Vendredi matin ces chiots-là plus 35 autres ont été massacrés sauvagement. Il n'y a pas de solution d'euthanasie au refuge de Hasdal comme ils l'ont dit au Commandant Jandarma qui était avec nous, venu enquêter aujourd'hui. Les chiots ont été tués avec la méthode la plus affreuse. Les corps ont disparu pour éviter toute enquête .

Hasan Gencdal et sa bande ont été trop loin.

Nous demandons à toute la communauté de militants et de défenseurs des animaux d'Istanbul et de Turquie aussi bien qu'aux médias de condamner ces massacres et de travailler avec nous, à rétablir une fois pour toutes l'ordre et l'humanité au système national (une honte internationale) de gestion des refuges d'Istanbul.

Merci d'envoyer la lettre type (ou d'écrire la votre si vous préférez)

Merci d'envoyer à l'adresse mail ci-dessous :

AAN : hasan.gencdal@ibb.gov.tr

Voici la lettre type à envoyer (Merci joelle) :

________________________________________________
________________________________________________

Mister Gencdal,

I just learned about the massacre of puppies at Eyüp Municipal shelter you are responsible of, in Hasdal, Istanbul. A massacre with no meaning but stupidity, inhumanity and cruelty of healthy puppies that you and your "team" accused of spreading rabies.

I just want to let you know that we are aware of your lies, we are spreading the news widely as we always do as animal defenders and lovers, that your mail and phone are circulating as widely, and that we will hear of this story very soon.

We hope you'll be fired from your place as it is a worst crime to do such acts when you are supposed to care after animals and not to kill them. We hope and are sure that the Media and the Government will do something to protect these innocents lives from any harm of this kind in the future.

I wish you good luck for the following of this story, and again want to express my feelings of disgust and anger against people acting like you. Shame on you.

Sincerely

PRENOM, NOM
VILLE, PAYS


________________________________________________
________________________________________________

Merci pour ces petites victimes innocentes et sans défense

Commenter cet article