Sauvez les orques de Taiji: STOPPEZ LA CAPTURE !!!

Publié le par P




En 1997, 10 membres d'une famille d'orques ont été parqués dans une petite baie près de la ville côtière japonaise de Taiji. 

Au bout de quelques jours, 5 membres de la famille ont été expédiés dans des réservoirs en captivité, et les 5 autres membres libérés (ils ont dû être chassés). Trois des prisonniers ont été pris au Shirahama Adventure World, l'une à Izu Mito Sea Paradise, et une autre au Taiji Whale Museum. Collectivement, ils sont devenus connus comme "Les cinq de Taiji". Un grand cri s'éleva de partout dans le monde. Des milliers de personnes ont lancé des appels passionnés au Japon pour le retour des orques à l'océan, et des dizaines de rassemblements et manifestations ont eu lieu, mais en vain. 

Au bout de quelques mois, deux des captifs de Shirahama étaient morts, un jeune mâle, et une femelle qui était enceinte au moment de sa capture et a abandonné son bébé. 

Quelques années plus tard, en 2003, le Taiji Whale Museum a vendu sa femelle, âgée de 10 ans, à l'Aquarium de Nagoya. 

L'année suivante (2004) la dernière en captivité à Shirahama est morte, et il y a seulement quelques mois, «Asuka», l'orque captive à Izu Mito Sea Paradise est morte aussi. 

Aujourd'hui, il reste seulement 1 femelle survivante, "Ku", à l'Aquarium de Nagoya. 

Le sort des 5 membres de la famille qui ont survécu à la capture reste inconnue. 

------------------------------------ 

PÉTITION MISE A JOUR, 8 oct 2008: 

L'orque "Ku", la dernière survivante des 5 capturées à Taiji, est décédée, en raison de problèmes de santé graves. Elle est morte le 19 Septembre, d'herpés. Reposes En Paix fille, tu va nous manquer. 

(Malheureusement, cette mort pourrait constituer une incitation à la capture de plus de baleines).

PETITION:

Maintenant, M. Kazutaka Sangen, Maire de la ville de Taiji, a annoncé son plan de capturer plus d'orques et de les envoyer à Dalian et Beijing pour plus de «recherche scientifique» pour améliorer les relations entre le Japon et la Chine. 

Il s'attend à ce que les gouvernements des deux pays permettent et soutiennent cet échange d'orques. 

Nous ne pouvons permettre que cela arrive. Déjà, au moins plus de 1000 orques ont trouvé la mort dans les eaux japonaises, et maintenant le sort d'une autre famille est dans la balance. 

Nous, signataires, demandons au gouvernement japonais, et au Maire de la ville de Taiji, d'interrompre cette capture d'orques, avant qu'une autre famille ne soit détruite pour toujours.

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour les orques

Commenter cet article