STOP à l'abattage des blaireaux au Pays de Galles !!!

Publié le par P




Le Pays de Galles a actuellement le plus mauvais taux d'infection par la tuberculose (TB) chez les bovins au Royaume-Uni. Contre l'avis d'experts scientifiques, l'Assemblée galloise insiste sur la poursuite des projets pour aller de l'avant avec un abattage des blaireaux au Pays de Galles. La même évidence appliquée en Angleterre s'applique également aux Pays de Galles - l'abattage est d'autant plus grave et est une entreprise coûteuse et un exercice infructueux. NFA (Network For Animals) demande à l'Assemblée galloise d'examiner les preuves avant de procéder à l'abattage.

NFA travaille en étroite collaboration avec l'ancien, très honorable Ministre du DEFRA le Député Alun Michael qui appuie les travaux de Lorraine Barrett AM dans d'abattage pour une position révisée de l'Assemblée. Alun Michael a dit: "Une demande de prélèvement des blaireaux, basée sur la croyance que l'abattage des blaireaux protègera les troupeaux de la tuberculose bovine alors que cela a été prouvé faux - mais cela ne les empêche pas d'y croire. Nous devons nous assurer que l'Assemblée suive le DEFRA, comme en Angleterre suite aux avis scientifiques rationnels".

NFA exhorte le Ministre des Affaires rurales, Elin Jones, AM, à réviser la décision gallois et à suivre les actions positives de l'Angleterre. L'abattage ne ferait aucune contribution significative aux bovins (TB).

Le problème au pays de Galles impose la même solution qu'en Angleterre. Si le ministre continue de poursuivre l'abattage des blaireaux, les perspectives pour le blaireau sont horribles.

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour les blaireaux

Commenter cet article