STOP à la cruelle chasse au phoque commerciale du Canada !!!

Publié le par P




Quelques faits sur la chasse au phoque au Canada 

La chasse au phoque commerciale du Canada est le plus grand massacre de mammifères marins sur la terre. 

Les quotas annuels actuels permettent à environ 350.000 bébés phoques sans défense d'être brutalement matraqués et tirés à mort pour leurs peaux, qui sont destinées aux marchés de la mode internationale. 

À seulement 12 jours d'âge - dès qu'ils commencent à perdre leur moelleuse fourrure blanche, les bébés phoques peuvent être tués en toute légalité au Canada. Les rapports officiels du gouvernement montrent que 97 pour cent des phoques abattus au cours des cinq dernières années étaient âgés de moins de trois mois, et la majorité de moins d'un mois. 

Au moment de l'abattage, beaucoup de ces petits phoques n'ont même pas encore mangé leur premier repas solide ou pris leur premier bain ... leur laissant aucune échappatoire aux «chasseurs». 

La chasse au phoque est une activité menée par quelques milliers de pêcheurs durant quelques jours chaque année. Ils gagnent, en moyenne, moins de 5 pour cent de leurs revenus annuels de la chasse aux phoques, - le reste de la pêche commerciale. Même à Terre-Neuve, où 90 pour cent des chasseurs de phoques vivent, les revenus de cette chasse comptent pour moins d'un dixième de un pour cent de l'économie, et seulement 2 pour cent de la pêcherie. 

Inacceptable Cruauté 

Chaque année, des journalistes indépendants, des scientifiques et des parlementaires rapportent la cruauté horrible de la chasse au phoque commerciale - comprenant des phoques conscients traînés à la gaffe sur la glace, des phoques mourant abandonnés dans les stocks s'étouffant dans leur propre sang, qui sont tués et abandonnés à leurs souffrances, et même des phoques écorchés vifs. 

En 2001, une équipe internationale de vétérinaires a étudié la chasse au phoque commerciale, et a conclu qu'elle provoque des "souffrances considérables et inacceptables". Leur rapport a noté que 42 pour cent des phoques qu'ils ont examinés avaient probablement été écorchés vifs. 

Le Dr. Mary Richardson, une experte vétérinaire canadienne et ancienne présidente du conseil d'Animal Care Review pour le Solliciteur général de l'Ontario, affirme que la chasse au phoque commerciale du Canada est intrinsèquement inhumaine. 

Un abattage non durable

Les chasseurs de phoques ont abattus près de la moitié des bébés phoques nés au cours des dix dernières années. La dernière fois que le Canada a permis à autant de phoques à être tués - un retour dans les années 1950 et 60, ou près des deux tiers de la population de phoques a été anéantie. Pour aggraver les choses, les glaces de reproduction des phoques du Groenland font face à une nouvelle menace pour leur survie - le réchauffement climatique. 

En 2002, le gouvernement canadien a estimé que 75% des bébés nés dans le golfe du Saint-Laurent sont mort à cause du manque de glace. 

En 2007, les scientifiques estimaient la mortalité à prés de 100 pour cent chez les bébés de plus de 260.000 phoques dans le sud du golfe du Saint-Laurent. Néanmoins, le gouvernement a autorisé un quota de 270.000. 

Une opposition internationale grandissante

Des sondages montrent invariablement que la majorité des Canadiens, des Américains et des Européens interrogés sont opposés à la chasse au phoque commerciale et de nombreux pays travaillent à interdire l'importation de tous les produits du phoque. 

En 2005, un boycott international des produits canadiens de la mer a été lancé jusqu'à-ce-que le Canada mette fin à la chasse au phoque pour de bon. 

Les États-Unis, la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, la Croatie et le Mexique ont déjà interdit l'importation des produits du phoque. 

L'UE examine actuellement une interdiction de tous les produits dérivés du phoque après que les membres du Parlement Européen aient voté en majorité pour une interdiction totale.

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour les phoques

Commenter cet article