STOP aux abus contre les animaux roumains !!!

Publié le par P

LES FAITS

Près de 20 ans après la chute du communisme a permis à la Roumanie l'expérience de la croissance économique la plus rapide de l'histoire de notre nation, des millions de chiens errants, de chats, de chevaux et d'ânes sont laissés dans nos rues à vivre.

Les animaux qui sont mis en fourrière comme errants sont généralement incarcérés dans des camps de concentration, où ils ont peu ou aucune chance de jouir d'une bonne vie et d'être adoptés. Ils meurent de maladie, de la famine, ou de blessures subies dans la lutte pour des bribes de mauvaise nourriture.

La Roumanie a besoin d'urgence d'un programme national de contrôle des naissances des animaux, similaires à celui de pays comme l'Inde et le Costa Rica, pour prévenir humainement notre surplus d'animaux.

Pour les animaux déjà nés, la Roumanie a besoin d'urgence de refuges pour animaux qui répondent aux normes de l'Union européenne.

À un coût un peu plus élevé que le maintien du système inefficace actuel, la Roumanie pourrait fournir des subventions de stérilisation pour réduire le nombre de chiens errants, et pourrait opérer des refuges de qualité pour abriter les animaux qui doivent être mis en fourrière.

S'il vous plaît aidez-nous à pétitioner notre Président pour introduire ces réformes bien nécessaires.

LETTRE

Pour le Président de la Roumanie et les membres du gouvernement.

Chers Messieurs,

La tragédie des animaux roumains laissés à mourir de faim et mourant dans la rue ou dans des fourrières exploitées comme des camps de concentration pour animaux est profondément perturbateur pour moi et nuit à la réputation de la Roumanie.

Ce problème pourrait être résolu en fournissant un financement public pour la stérilisation des animaux de compagnie, de sorte que les animaux ne naissent pas sans de bonnes maisons où aller, et par l'application de normes de logement équivalentes à celles de la plupart des autres pays de l'Union européenne.

Merci !

Click on the yellow "PETITION" for signing

PETITION

Merci pour les animaux errants de Roumanie

Commenter cet article